Tag Archives: 2014

1er et 2 février 2014 Religion et Traditions populaires Pézenas fête Saint-Blaise, son Saint patron évêque et martyr

1er et 2 février 2014 Religion et Traditions populaires Pézenas fête Saint-Blaise, son Saint patron évêque et martyr
Pézenas  – Collégiale saint-Jean et à travers  la vieille Ville Programme des Festivités de la Saint-Blaise
Religion et Traditions populaires  :
  • Saint-Blaise (évêque et martyr le 3 février 316) est célébré à la Collégiale Saint-Jean de Pézenas par la communauté paroissiale

Le premier week-end de février, la communauté paroissiale met à l’honneur Saint Blaise dont la chapelle magnifiquement ornée de la collégiale rappelle la dévotion des Piscénois à l’égard du patron de leur cité qui fait partie des saints guérisseurs, réputés pour l’efficacité de leur intercession.

 En savoir plus sur la tradition religieuse de Saint Blaise patron de la ville de Pézenas

Samedi 1 Février de 14h à 18h  Collégiale Saint-Jean - Visite commentée de la chapelle, évocation en images de saint Blaise, patron de Pézenas. Dégustation des boissons de saint Blaise.
 Dimanche 2 Février à 11h Collégiale Saint-Jean  Messe solennelle de la Saint-Blaise, bénédiction des jeunes enfants. Distribution des gâteaux de saint Blaise.
  • Saint Blaise est célébré à travers la vieille ville par tous les piscénois .

La Ville de Pézenas fête Saint Blaise son patron avec une animation par le Théâtre des Origines

 

 Programme détaillé

  »Le Théâtre des Origines mène un travail expérimental pour la valorisation et la dynamisation du patrimoine vivant à travers les rituels festifs et les fêtes calendaires. ../…Passage de l’hiver au printemps, de la vie à la mort, la fête de la Sant Blasi marque l’ouverture des festivités de Carnaval et célèbre le renouveau de la nature, le réveil de la terre dans l’exubérance, la fantaisie et l’imagination…/….Place à la satire, à l’humour et à la folie du Carnaval ! »
 A l’appel des femmes « sauvages » Saint Blaise parcourt la ville monté à l’envers sur son âne, selon la tradition pour tourner le dos à l’hiver, tandis que les hommes dans la rue se débarrassent de leurs vieilles hardes. le Saint patron doit conduire la population jusqu’aux « Capitols » qui détiennent les clefs de la ville
Samedi 1er Février 2014 à 18 h 30, place du Four de la ville, aura lieu l’habillage des Sauvages (feuilles, branchages, sac de jute…).à 19 h sur la place Canabasserie, partira la déambulation. À 21 h au foyer des campagnes sera servi le traditionnel ragoût d’escobilha, par la Calandreta dels Polinets, A 21 h 30 Balèti Duo Falco-Charrié.
En lire plus

Concert du Nouvel An 5 janvier 2014 à 17h organisé par « Les Amis de Pézenas » au Théâtre de Pézenas Rue Henri Reboul

Concert du Nouvel An 5 janvier 2014 à 17h organisé par « Les Amis de Pézenas »  au Théâtre de Pézenas Rue Henri Reboul
Après le Concert du Nouvel an organisé par les Amis de Pézenas
A l’instigation d’André Gourou,en partenariat avec la Saison Culturelle de la Ville de Pézenas,  le Dimanche 5 Janvier 2014 à 17h au Théâtre de Pézenas Rue Henri Reboul  « Les Amis de Pézenas « ont organisé le 2ème Concert du Nouvel An ,
Un concert, donné à guichet fermé, qui a même dû refuser du monde, les spectateurs étant venus nombreux pour ce gala caritatif dont les bénéfices du concert vont cette année à la Croix Rouge de Pézenas. 1000 euros ont pu ainsi être remis à Mme Annie Boullis qui représentait la Croix Rouge locale
En présence de Mr Alain Vogel-Singer, Maire de Pézenas, et des adjoints,  André Gourou a dédié ce concert à Claude Alberge, président des Amis de Pézenas, disparu le soir du Noël dont le souvenir accompagnait chacun d’entre nous.  »le Quatuor Féérie » Quatre instrumentistes, Michèle Voisinet, piano, Annie Almuneau, flûte, Norbert De Jesus Pires , violon, Nicolas Munoz violoncelle, deux solistes* : Chantal Bastide, soprano , Jean-Pierre Torrent, ténor,  ont interprété des extraits d’opérettes ,  tandis qu’ un couple de danseurs de salon**, Jean-Vincent Vieville et Séverine Gille nous transportait pour un temps à Vienne au temps de ses valses, entouré par les petites danseuses de l’école de danse « Ballerine » d’Emilie Rivière
 Un programme papier  dessiné par Kébir, a été remis  à chacun des spectateurs.
Une tombola  organisée dans le cadre du concert a permis de gagner  une faïence copie d’un Pot à Pharmacie du XVIIIème siècle de la Pharmacie de la Chapelle de la Miséricorde à Montpellier offerte par François Siffre, artisan faïencier de Pézenas.Le gagnant du lot a aussitôt offert son lot à la Croix Rouge représentée par Mme Annie Boullis     
En lire plus

Pézenas – Religion – Arts et Tradition populaires

Pézenas – Religion – Arts et Tradition populaires
Pour l‘Epiphanie (6 Janvier,  fêtée le premier dimanche de janvier) ,
Épiphanie est un mot d’origine grecque, Ἐπιφάνεια (Epiphaneia) qui signifie « manifestation » ou « apparition » et dont l’utilisation est antérieure au christianisme. La fête s’appelle aussi « Théophanie », qui signifie « manifestation de Dieu ». Cet ancien nom subsiste aujourd’hui dans le prénom féminin Tiphaine (en anglais Tiffany).
La fête était à l’origine, jusqu’à la fin du IVe siècle, la grande et unique fête chrétienne de la manifestation du Christ dans le monde : incarnation, Nativité, manifestation par la venue des mages, manifestation par la voix du Père et la colombe sur le Jourdain, manifestation par le miracle de Cana. Depuis l’introduction d’une fête de la Nativité (Noël) le 25 décembre, l’Épiphanie s’est spécialisée de façons diverses selon les confessions et a adopté des sens variés… La tradition veut que l’Épiphanie soit l’occasion de « tirer les rois » : une figurine est cachée dans une pâtisserie et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée. Cette pratique trouverait son origine dans les Saturnales de la Rome antique. .

 En savoir plus

depuis le XIV ème siècle, la coûtume est de déguster en famille et entre amis,
dans le nord de la France, une galette des rois , gâteau de pâte feuilletée, garnie de frangipane
dans le sud de la France, plutôt un « Royaume », brioche à la fleur d’oranger, décorée parfois de fruits confits, en forme de couronne, symbole des rois, pour rappeler suivant le tradition religieuse, l’arrivée des rois mages auprès de l’Enfant Jésus
ces gâteaux renferment une « fève » cachée à l’intérieur que chacun aimerait bien trouver pour devenir « roi » ou « reine » du jour !
En lire plus