Tag Archives: 2014

Lundi 18 Août 2014 à 11h45, Monument aux Morts de Pézenas – cérémonie pour honorer la mémoire du Lieutenant Harold KLINE

Lundi 18 Août 2014 à 11h45, Monument aux Morts de Pézenas – cérémonie pour honorer la mémoire du Lieutenant Harold KLINE
Lundi 18 Août 2014 à 11h45, Monument aux Morts de Pézenas
Alain Vogel-Singer, Maire de Pézenas  et le Conseil Municipal, Myriam Sirventon, Présidente des Amis de Pézenas, Les Associations Patriotiques Piscénoises avaient  organisé une cérémonie sur deux jours pour honorer la mémoire du Lieutenant Harold KLINE, aviateur américain, décédé sur le territoire de la commune de Pézenas le 18 Août 1944.
Le lundi 18 Août 2014, Une gerbe a été déposée et le nom d’Harold Kline a été inscrit sur le monuments aux morts de la Ville de Pézenas, venant ainsi s’ajouter aux noms de tous les piscénois qui ont sacrifié leur vie pour participer à la libération de notre pays. Le Mardi 19 Août 2014, un service religieux œcuménique a été célébré à l’Eglise Sainte-Ursule. Un hommage au Carré militaire du cimetière a suivi,  au cours duquel la plaque de marbre restaurée qui avait été offerte par les Amis de Pézenas a été placée au pied du monument aux morts du cimetière. 
En lire plus

23-07-2014 à 18h Théâtre de Pézenas Rue Henri Reboul, Conférence par Matthieu Séguéla « Clémenceau ou la tentation du Japon »

23-07-2014 à 18h Théâtre de Pézenas  Rue Henri Reboul,  Conférence par Matthieu Séguéla « Clémenceau ou la tentation du Japon »
Mercredi 23 Juillet à18h Théâtre de Pézenas  Rue Henri Reboul,  Dans le cadre des Rencontres Littéraires, Conférence par Matthieu Séguéla « Clémenceau ou la tentation du Japon »
Georges Clemenceau n’a pas seulement été un homme d’État ami du Japon dans le domaine politique, diplomatique et journalistique. Il s’est aussi passionné très tôt pour l’art de ce pays. Singulier par rapport au japonisme de ses contemporains, celui de Clemenceau est foisonnant. Il est fait d’amitié avec ses deux alter ego, le prince Saionji et le peintre Monet. C’est ce Clemenceau esthète et acteur du dialogue des cultures que Matthieu Séguéla vous invite à découvrir dans une conférence riche en iconographies diverses.
Matthieu Séguéla est docteur de Sciences Po Paris et enseignant-chercheur à Tokyo. Il vient de publier « Clemenceau ou la tentation du Japon » aux éditions du CNRS et il est un des commissaires de l’exposition « Clemenceau, le Tigre et l’Asie »actuellement présentée au Musée des Arts asiatiques de Nice.

 Flyer Conférence de Matthieu Séguéla 23-07-14

En lire plus

Pézenas – IIlustre Théâtre – 22 av de la gare du midi – La République de Platon – Jeudi 3 Avril 2014 20h30

Pézenas – IIlustre Théâtre – 22 av de la gare du midi – La République de Platon – Jeudi 3 Avril 2014  20h30
Après une tournée dans 32 villes de France L’ILLUSTRE THEÂTRE de PEZENAS affichait complet ce Jeudi 3 Avril 2014 à 20h30 pour La République de Platon livres V – VI – VII ( Περὶ πολιτείας / Perì politeías, « à propos de l’État » ou simplement Πολιτεία / politeía, « la constitution »)
présentée par Marie Ange Mathieu*, agrégée de philosophie et membre de la Compagnie des Amis de Platon et magnifiquement interprétée par les comédiens de la troupe de l’Illustre Théâtre SOCRATE : Gérard Mascot,; GLAUCON : Olivier Cabassut, ;ADIMANTE : Simon Guilbert.
Sous le haut patronage de L’institut Grec et du Centre de Recherches sur la Pensée Antique de l’Université de Paris IV Sorbonne, du Groupe Interdisciplinaire du Théâtre Antique de l’Université Paul Valéry de Montpellier, de l’Association des Professeurs de Philosophie de l’Académie de Montpellier et de Connaissance Hellénique.
« Dialogue avec soi-même dans le même temps qu’avec l’autre, il convient de ne pas le transformer en doctrine, ce à quoi on le réduit trop souvent. Platon est d’un temps où la raison se fait Science et connaît son pouvoir, au risque de se laisser aller parfois à commander au lieu d’harmoniser… »
Platon homme du XXIème siècle ….Autant de sujets toujours d’actualités…
LIVRE V ..« C’est le bénéfique qui est beau et le nuisible qui est laid ». Examen des conditions de la justice dans la cit – Platon dialogue sur la nature et l’éducation des gardiens de la cité : Egalité des hommes et des femmes, Communauté des femmes et des enfants – Doit-on donner aux femmes les mêmes responsabilités qu’aux hommes? Peut-on leur donner la même éducation, comment les éduquer et éduquer les enfants…./…
LIVRE VI – Le philosophe apparait comme celui le plus apte à veiller sur les lois…mais pour certains ils apparaissent comme inutiles au service de la cité et ont une mauvaise réputation. Platon s’attache à l’éducation des futurs gouvernants: dans cette partie du dialogue est exposée la classification des ordres du savoir, du visible à l’intelligible, de l’obscurité au soleil par l’élévation de l’âme vers l’idée du bien.
LIVRE VII  – Dans l’allégorie de la caverne, il présente l’enseignement qui doit être dispensé au philosophe et la difficulté qui existe dans les relations entre apprenants et enseignants : au terme de l’éducation, la dialectique!.
En lire plus

Pézenas – Religion – Arts et Tradition populaires

Pézenas – Religion – Arts et Tradition populaires
Pour l‘Epiphanie (6 Janvier,  fêtée le premier dimanche de janvier) ,
Épiphanie est un mot d’origine grecque, Ἐπιφάνεια (Epiphaneia) qui signifie « manifestation » ou « apparition » et dont l’utilisation est antérieure au christianisme. La fête s’appelle aussi « Théophanie », qui signifie « manifestation de Dieu ». Cet ancien nom subsiste aujourd’hui dans le prénom féminin Tiphaine (en anglais Tiffany).
La fête était à l’origine, jusqu’à la fin du IVe siècle, la grande et unique fête chrétienne de la manifestation du Christ dans le monde : incarnation, Nativité, manifestation par la venue des mages, manifestation par la voix du Père et la colombe sur le Jourdain, manifestation par le miracle de Cana. Depuis l’introduction d’une fête de la Nativité (Noël) le 25 décembre, l’Épiphanie s’est spécialisée de façons diverses selon les confessions et a adopté des sens variés… La tradition veut que l’Épiphanie soit l’occasion de « tirer les rois » : une figurine est cachée dans une pâtisserie et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée. Cette pratique trouverait son origine dans les Saturnales de la Rome antique. .

 En savoir plus

depuis le XIV ème siècle, la coûtume est de déguster en famille et entre amis,
dans le nord de la France, une galette des rois , gâteau de pâte feuilletée, garnie de frangipane
dans le sud de la France, plutôt un « Royaume », brioche à la fleur d’oranger, décorée parfois de fruits confits, en forme de couronne, symbole des rois, pour rappeler suivant le tradition religieuse, l’arrivée des rois mages auprès de l’Enfant Jésus
ces gâteaux renferment une « fève » cachée à l’intérieur que chacun aimerait bien trouver pour devenir « roi » ou « reine » du jour !
En lire plus