Les collections

Si vous voulez vous informer sur les plus importantes collections de part le monde…un site remarquable sur l’Art, les Musées et les collections

 Collections, Institut culturel Google …Musées …de part le monde

Mais à Pézenas

Les collections présentées sont en relation avec l’histoire de la Ville de Pézenas.

Le thème des collections : Art religieux (Éléments de boiseries, quelques statues : Christ, ex-voto et des petites reliques) ; Arts décoratifs : Céramique, Mobilier, Textiles ; Arts du spectacle : Théâtre et Opéra (Miniatures de Molière) ; Beaux-Arts : Dessin, Estampe et Affiche, Peinture, Sculpture ; Collections militaires : Armes ; Ouvrages de bibliophilie, Partitions ; Ethnologie : Costume, Habitat, Métiers et Outils, Pratiques religieuses et collectives ; Histoire : Histoire locale et régionale ; Musique : Souvenirs de compositeurs et interprètes ; Sciences de la nature : Géologie, Malacologie, Minéralogie, Paléontologie

 

tapisseriealexandremuseepez01
L’hôtel de la comtesse de Saint-Germain a été donné à la Ville de Pézenas en 1942 par François de Vulliod, exécuteur testamentaire, à condition que les amis de Pézenas gèrent et administrent le musée. A cette époque, il n’y avait que cinq tapisseries d’Aubusson, deux cabinets sculptés, une collection de géologie, de paléontologie et une collection de coquillages. En 1950, les collections se sont enrichies grâce aux legs du docteur Bastard de nombreux objets
Les riches pièces d’apparat sont décorées à la mode du temps et abritent de splendides tapisseries, réalisées au XVIIe siècle par les ateliers d’Aubusson, d’après des cartons de Lebrun. Elles retracent les hauts faits guerriers d’Alexandre Le Grand, que l’on retrouve sculptés sur les grandes armoires de style languedocien du grand hall.

 

On peut y admirer :
Un riche mobilier des XVIIe et XVIIIe siècle avec de magnifiques «cabinets» Louis XIII, des sièges, des fauteuils, des canapés, des bureaux et des coffres, retraçant à grands traits l’histoire du mobilier régional du XVIe siècle à la fin du XVIIe siècle.
Des œuvres d’art : sculptures, peintures, aquarelles, dessins, gouaches, pastels, gravures et huiles des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles.
- Une salle est consacrée à une très belle collection de faïences du XVIIIe, avec des échantillons remarquables des faïenceries de Moustier, Montpellier, Marseille et autres lieux.
Apollon et les Muses Nicolas Bertin (1668-1736)

Apollon et les Muses Nicolas Bertin (1668-1736)

On notera aussi un tableau sur bois de Nicolas Bertin, peintre français du XVIIIe siècle, représentant Apollon et les Muses provenant des anciennes collections des princes de Conti ainsi que des tableaux de Pillement.
Cet ensemble d’arts décoratifs, légué par François de Vulliod, devenu musée municipal en 1942, classé aujourd’hui « Musée de France, qui fut enrichi par diverses donations, en particulier celle du docteur Bastard, médecin collectionneur du début du XXe siècle, est marqué par l’empreinte du moliérisme.
Impulsé par Albert Paul Allies en 1893, mais amorcé par la ville dès 1836, ce mouvement s’est développé autour de Molière et de son œuvre, à la recherche de ses sources d’inspiration provinciales.

Molière au Musée de Pézenas  !

Le Musée possède différents objets qui se rapportent au séjour de Molière à Pézenas, notamment un curieux médaillon peint à l’huile représentant Molière en Saint Jean Baptiste tenant un exemplaire du  «Don Juan» dans sa main.
Molière en saint-Jean-Baptiste tenant un exemplaire de Don Juan -Ecole française du 17ème siècle

Molière en saint-Jean-Baptiste tenant un exemplaire de Don Juan -École française du 17ème siècle

 

pezfauteuilmoliere
Mais la pièce la plus prestigieuse, récemment acquise grâce à une souscription publique lancée en 2007 par l’Association des Amis de Pézenas  et la Fondation du patrimoine, est le fameux fauteuil « observatoire » de Molière, dans lequel il venait s’asseoir lorsqu’il rendait visite à son ami le barbier Gély à Pézenas, en 1650, 165., 1655 et 1656.
A travers les anecdotes, la tradition rapporte comment il y observait les caractères de ses contemporains qu’il devait ensuite transposer dans les personnages de ses pièces .
Le 4 juin 2009 , le fauteuil qui n’avait plus paru depuis les fêtes de Molière de 1893 et 1897, est revenu  à Pézenas pour se fixer définitivement au Musée de Vulliod Saint Germain.
Pour mémoire, en effet deux fauteuils encadrent la vie de Molière, homme de théâtre. Le dernier, dans lequel il donna la quatrième représentation du « Malade imaginaire », à l’issue de laquelle il trouva la mort, est le plus connu. Il figure comme une relique, sous une chasse de verre, dans le Foyer de la Comédie française, à Paris. Mais il en est un second, connu seulement par quelques uns aujourd’hui, et pourtant vénéré par les moliéristes du XIXe siècle ; il se rattache à un Molière itinérant, courant la province, aux débuts de sa carrière de comédien et d’auteur dramatique : le fauteuil du barbier de Pézenas. »
Voir le site du Ministère de la culture
Bientôt ici le point sur les collections du Musée et en particulier un inventaire des costumes est en cours de réalisation

Entrée 1€  mais ATTENTION à noter Tarif 3€ applicable à partir du Dimanche 21 mai 2017

LA VIE DE NOTRE MUSEE

 

Juin 2016 Musée hors les murs
les Amis de Pézenas, l’Association pour la Restauration du Théâtre et les Timbrés de l’Art postal ont fait restaurer deux miroirs ayant appartenu à la Comtesse de Saint Germain, un plan ancien du théâtre , et quelques gravures .
Ces objets faisaient partie des collections du Musée, ils ont été prêtés à la Ville de Pézenas et peuvent être admirés dans les coursives (pour les tableaux ) et dans le foyer (pour les miroirs) . Le mercredi 8 juin à 19h30, au Théâtre rue Henri Reboul,  en ouverture du festival Molière, le Théâtre dans tous ses éclats une cérémonie a célébré le Dévoilement des miroirs et du plan du Théâtre. Cette cérémonie était suivie par la projection du film Ridicule à la Butte du château

devoilement160608plantheatre devoilement160608plantheatre-01 devoilement160608plantheatre-02 devoilement160608plantheatre-03 devoilement160608plantheatre-04 gravures160608programmecomediensdufrancais1973 gravures160608restaurees-01 gravures160608restaurees-02 miroirtheatre160608-01

 

 

160614adpmiroirstheatre

 

article paru dans Midi Libre Béziers 14 juin 2016

 

 

 

Décembre 2015 Affiche concernant la « Grande semaine de l’Aviation »à Tournai ( Belgique) du 5 au 14 septembre 1909,
Les Amis de Pézenas viennent de faire encadrer une importante affiche (1,72m x 1,29m) concernant la « Grande semaine de l’Aviation » organisée à Tournai ( Belgique) du 5 au 14 septembre 1909, à laquelle a participé Louis Paulhan (1883-1963). Cette affiche du dessinateur et créateur d’affiches Léon Belloguet, a été découverte par Jean-Claude Séguéla dans les nombreuses archives léguées par Michel Aubouy (petit-neveu de l’aviateur) et sa famille. Elle sera visible au musée, dans l’espace en cours de réaménagement, réservé à ce pionnier de l’aviation né dans notre ville où il repose au cimetière vieux.
Collection BONNAFOUS
Jean-Luc Tardy et sa fille Angélique ont accomplit un énorme travail de numérisation des photos données par Jean Bonnafous aux Amis de Pézenas, illustrant plus de 50 ans de vie piscénoise. A ce jour 10 494 clichés sont déjà scannés. La mémoire piscénoise sera ainsi plus facile à consulter lors de la réouverture du Musée en février 2016
Dernier trimestre 2015 « Fonds Alberge »
Christiane Alberge et ses enfants ont fait don à notre association de la bibliothèque de leur époux et père, Claude Alberge qui fur pendant de nombreuses années président des Amis de Pézenas. Une salle spéciale de notre siège a été consacrée à ce « Fonds Alberge » qui comprend 1040 livres pour la plupart d’histoire et 953 dossiers constitués de notes et documents., fruit des nombreuses recherches effectuées par Claude Alberge, notamment pour ses divers ouvrages. Ces livres et dossiers ont été inventoriés par Jean-Luc Tardy que nous remercions pour cet important travail et seront mis à la disposition du public dès la réouverture du musée en février 2016. Un grand merci à Christiane, Philippe, Cathy et Rémi pour ce don généreux qui permettra la transmission de la connaissance à tous et plus particulièrement aux jeunes, idée chère à Claude tout au long de sa vie.

 

Mars 2014  « AVENTURE POUR UN UNIFORME » Voyage d’étude de deux vêtements de Plantavit de la Pause à Pézenas.
par Emmanuel Nivon, interprète historique et chercheur en culture matérielle – Montréal, CANADA   (article paru dans le Bulletin Ami de Pézenas n°68 mars 2014)
Amateur d’histoire coloniale au XVIIIe siècle et lyonnais d’origine, installé depuis 1991 au Canada, je découvris en 2000, lors de la lecture de La France des Québécois, pages perdues et retrouvées1, une photographie en noir et blanc (ci-dessous) de ce qui était présenté comme un uniforme conservé au Musée de Vulliod-Saint-Germain de Pézenas et ayant appartenu à Charles de Plantavit, chevalier de la Pause, officier français originaire de Pézenas qui fit la campagne du Canada de 1755 à 17612../…

 Lire article in extenso paru dans l’Ami de Pézenas n°68 mars 2014

adp68-2014-03unifmchalcampordonnanceadp68-2014-03unifmchalcampadp68-2014-03uniformeoddsupbrod

 

 

 

 

 

 

 

 

Juillet 2013

  • M et Mme Delpont sont sortis de leur réserve en habits du dimanche, grâce à une restauration financée par les Amis de Pézenas pour un  montant de 1.000 euros. Raymond Galtier, en spécialiste , nous donne une description de leur toilette, que l’on peut approximativement dater de la fin du XVIIIe siècle
  •  La collection d’oeuvres de Jean Baptiste Pillement que renferme notre musée vient de s’enrichir d’une nouvelle acquisition, proposée par Brigitte Hüe : une  gravure de cet artiste représentant un groupe de personnages sur un fond d’arbres et de vieilles bâtisses dans le goût de son époque.