Les Traditions Populaires

LES TRADITIONS POPULAIRES

à PEZENAS et au delà dans la REGION LANGUEDOC-ROUSSILLON

 à PEZENAS…

Les piscénois continuent à faire vivre ces traditions, parmi elles le POULAIN, dont la sortie accompagne tous les évènements importants de la ville au son des fifres et des tambours, NADAL,  et la FÊTE DE LA SAINT BLAISE qui débute le CARNAVAL

 

  • LE POULAIN

LE POULAIN EMBLEME TOTEMIQUE DE LA VILLE DE PEZENAS A ETE HONORE DU TITRE DE CHEF D’OEUVRE DU PATRIMOINE ORAL ET IMMATERIEL DE L’UNESCO EN 2005
 EN 2014 Le Poulain, animal totémique de Pézenas, honoré du prix « Best » à Barcelone, l’animal totémique et emblématique de la Ville de Pézenas a été honoré du prix «Best», décerné aux Amis du Poulain dans le cadre des « festivitas bestiarum » qui se sont déroulées à Barcelone.

Les réjouissances populaires qui ont marqué les grands moments de l’histoire de la ville dont les entrées de rois, les cérémonies consulaires, les commémorations…, se sont toutes cristallisées autour d’une figure d’animal emblématique : le Poulain

poulain

Un peu d’histoire…
Louis VIII avait une jument très belle qu’il estimait entre toutes. Cette jument favorite tomba malade pendant les fêtes données à Pézenas à l’occasion de son séjour. Le roi dut, à regret, la laisser à son départ, dans les écuries du Gouverneur du Château, non sans toutefois prier deux Consuls de la ville, Antoine Pons et Simon Barral, d’en prendre bien soin. A son retour à Pézenas, quel ne fut pas l’étonnement du monarque d’apercevoir sa jument, qu’il croyait morte, et, auprès d’elle, un petit poulain qu’elle avait mis bas et qui lui fut présenté la tête ornée de rubans et de feuillages. Surpris et charmé, Louis VIII voulut, pour perpétuer la mémoire de cet événement, que la ville fit construire un poulain en bois et qu’elle l’admit, en souvenir d’amitié pour sa royale personne, dans toutes les fêtes publiques, à partir de 1226.
poulainpezenas3D’après la légende… Le maréchal de Bassompierre, devant traverser la Peyne sur son cheval, vit sur la même rive une paysanne qui, jupes retroussées, s’apprêtait aussi poulainpezenasteteà franchir la rivière. Le galant maréchal la prit en croupe et c’est sur sa monture que tous deux entrèrent en ville aux yeux du peuple amusé. Et pour en fixer le souvenir, deux personnages, Estieinou et Estieinette, furent juchés sur l’antique Poulain en 1622, année du passage à Pézenas, du roi Louis XIII.

 

 Vidéo Pézenas et ses richesses – Le Poulain animal totémique

 

L'Association les Amis du Poulain

L’Association les Amis du Poulain

 

Pendant les réjouissances publiques passées, la bête légendaire quêtait pour les pauvres : les spectateurs des fenêtres jetaient dans sa mâchoire l’obole qui roulait tout le long de son col.Le Poulain est suivi par des joueurs de fifres, hautbois et « tambournet ». Un meneur, vêtu de rouge et blanc, le conduit. Il présente à l’animal le crible d’avoine, saute, tourne sur lui-même, recule, se précipite sur l’animal. Les musiciens font entendre le même air que se transmettent les générations. L’association « Les Amis du Poulain » a été créée en 1981 pour perpétuer cette tradition piscénoise
   CONSULTEZ LE SITE DES « AMIS DU POULAIN »
 CONSULTEZ LE SITE DE LA VILLE DE PEZENAS

 

3 -07-2016Pézenas Pour le 50ème Anniversaire de la Mirondela dels Arts Les Amis du Poulain avaient invité ses amis CATALANS du Drac de Santa Fé del Penedes , la Mula Baba et son orchestre , et le Chevalet de Pézenas. Parade et défilé des animaux totemiques dans les rues de la ville…

lamulapanoramix160703-00lamulapanoramix160703-01 lamulapanoramix160703-03 lamulapanoramix160703 lamulapanoramix160703-04 lamulapanoramix160703-06 lechavaletdepezenaspanoramix160703-00 lechavaletdepezenaspanoramix160703-01 lechavaletdepezenaspanoramix160703-02 lechavaletdepezenaspanoramix160703-03 ledracpanoramix160703-01 ledracpanoramix160703-02 ledracpanoramix160703-03 ledracpanoramix160703-04 lepoulainboitpanoramix160703-02 lepoulainpanoramix160703-01

 

 

 

 

 

 

  •  NADAL

adp71-2014-12p4

Le Noël d’ici face à l’éternel

 article de Claude Alranq in extenso paru dans bulletin ADP n°71 décembre 2014 p 4-9

 

  • SAINT BLAISE

Chapelle St-Blaise Collégiale St-Jean de Pézenas

Chapelle St-Blaise Collégiale St-Jean de Pézenas

SAINT BLAISE EVÊQUE ET MARTYR le 3 février 316
Patron de la Ville de Pézenas
Tous les ans, le week-end aux alentours du 3 février,  reprenant une tradition un peu en sommeil pendant quelques années, la communauté paroissiale  met à l’honneur Saint Blaise dont la chapelle magnifiquement ornée de la collégiale,rappelle la dévotion des Piscénois à l’égard du patron de leur cité qui fait partie des saints guérisseurs, réputés pour l’efficacité de leur intercession.
Vitrail de saint Blaise Collégiale St-Jean de Pézenas

Vitrail de saint Blaise Collégiale St-Jean de Pézenas

Il fut un médecin reconnu pour son talent et sa générosité. Ses qualités jointes à sa grande piété le firent choisir comme évêque par les chrétiens de la ville de Sébaste (ancienne Arménie). Plus tard, il se retira dans une caverne, prodiguant ses soins aux animaux sauvages. Il fut martyrisé au cours d’un épisode de persécutions, le 3 février 316. Avant son supplice, il  guérit un enfant qu’une arête de poisson était sur le point d’étouffer et il obtint de Dieu que quiconque l’évoquerait pour un mal de gorge ou toute autre maladie serait exaucé.
Venu d’Orient, son culte populaire s’est répandu dans toute l’Europe à partir du XIe siècle. Plusieurs villes importantes, telle Dubrovnik (Croatie) le choisirent comme  protecteur.
Pézenas lui consacrait  sa fête locale où une messe et une neuvaine lui étaient dédiées. On partait aussi en procession autour de l’église avec les cierges de la Chandeleur, puis  on baisait son reliquaire.
Les parents venaient inscrire leurs enfants sur un registre pour demander sa protection  contre les maladies de la gorge et obtenir de l’huile  de la lampe veilleuse qui brûlait pendant la neuvaine car elle était réputée guérir ces affections.

 Article d’Yvette Médina sur le Culte populaire de St-Blaise

 photo du vitrail extraite du Site Musique Ancienne Sacrée à Pézenas

 Réécouter les Concerts, revoir le Diaporama et retrouver les bases de la Conférence de la Fête de St-Blaise à la Collégiale 31-01-2015

  • LE CARNAVAL

« …/…Le carnaval de Pézenas est une fête traditionnelle où chacun participe et joue son propre rôle (souvent celui d’un jour ou d’un soir).
À Pézenas, le carnaval est la fête de la ville. Il est organisé, chaque année, autour du Mardi gras. Plus exactement, il débute avec la Saint-Blaise (Saint patron de Pézenas).
Le jour de Mardi Gras, l’animal totémique de la ville, le poulain de Pézenas, sort dans les rues de la cité. C’est ce jour-là que les déguisements sont de sortie, même si certains préfèrent porter le « pannel » (chemise de nuit blanche).
Pour voir le fameux Poulain, il faut se rendre dans la cour d’honneur de l’hôtel de ville, le jour du Mardi Gras à 15 h 00 et à 21 h 00.
La veille du Mardi gras, le lundi soir est organisé un charivari dans le cœur de la vieille ville. Les Piscénois, Machous, carnavaleux et autres amoureux de la fête déambulent en « pannel » dans les rues et dans les bars aux rythmes de musiques traditionnelles. Ils s’arrêtent pour effectuer des danses tout aussi traditionnelles (feu aux fesses, danse du soufflet…) Les FADAS 34 sortent leur Tamarou.

 

 CONSULTEZ LA PAGE FACEBOOK des FADAS

 

 Consultez la vidéo du Lundi Gras 2012 avec le Tamarou en 2012
Certains habitants de Pézenas, réunis en association, »Les Machous » montent sur les « planches » de la Maison du peuple pour « pasticher » la vie locale et faire la fête. La dérision, l’art satyrique… relèvent d’une longue tradition locale que l’on nomme « Machade » et que de nombreuses personnes ont perpétué à l’occasion des fêtes du carnaval ou à d’autres moment. Métan’œuf (ancienne association piscénoise) en avait fait également sa spécialité. Plus largement, cette association a pour but de promouvoir, faire vivre, défendre et perpétuer les traditions de la ville « en organisant des expositions, projections, discussions, spectacles, stages, bals, festivités… et en maintenant des contacts entre les Piscénois quel que soit leur lieu de travail ou de résidence ». D’autres personnes, associations ou collectifs œuvrent aussi dans ce sens : Pébrin, Calandreta dels polinets…/… »

 

 Consultez une vidéo du Carnaval à Pézenas en 2012

 

  • LE TAMBOURIN

Joueur de tambourin statuette 1860

Joueur de tambourin statuette 1860

…/…En 1861, un tonnelier de Mèze fabrique les premiers tambourins : cercle de bois sur lequel est tendue une peau de porc, puis de chèvre.
Enthousiasmés par le nouvel instrument, les joueurs de Jeu de Ballon abandonnent les brassards pour jouer avec des tambourins.
Tambourins

Tambourins

Pour engager, ils utilisent un battoir : petit tambourin fixé sur un long manche flexible de micocoulier.
Le ballon trop lourd est échangé contre une petite balle en caoutchouc, plus appropriée.
Le jeu prend alors le nom de Jeu de Balle au Tambourin.
Jeu des vignerons du midi à ses débuts, le Tambourin reste un sport joué par des amateurs et organisé par des bénévoles. Peut-être la raison pour laquelle il en est peu parlé par des médias régionaux souvent oublieux de leur rôle.
Pour jouer, il faut un grand terrain, que les élus disputent souvent aux joueurs (Sous Napoléon III, les Jeux de Ballon doivent céder la place à des promenades publiques. Fin 20ème, des maires suppriment des terrains de Tambourin pour en faire des parkings payants) …/..   Médias absents ; sport d’amateurs et de bénévoles ; terrains transformés en parkings ; matériel introuvable dans les commerces, etc. Des éléments qui pourraient contribuer à la disparition de n’importe quel sport.  Pourtant, le Tambourin se développe, lentement certes, mais sûrement…/..
Michel SABATERY
 En savoir plus consultez le site de Michel Sabatery

 

  • Les Cavaliers du Froid ou (Grands Chevaliers) et Les Saints de Glace

Chaque année courant avril, voit ressurgir une période de froid que la tradition populaire associe aux Cavaliers suivis des Saints de glace
Depuis le Haut Moyen Age, la tradition populaire veut que le cultivateur se méfie de l’arrivée à la mi-avril et jusqu’au mois de mai, d’une période à la météo redoutable, changeante , pouvant apporter froid, gel et dégâts importants aux cultures et en particulier à la vigne. En l’absence de prévisions météo à l’époque, les  dates des fêtes des saints étaient autant de repères très observés par les jardiniers. Ces saints étaient implorés par tous les cultivateurs pour écarter le froid et le gel des récoltes.
 Les Cavaliers du Froid  : St Anicet, 17 avril, St Georges (Georget) 23 avril, St marc (Marquet) 25 avril, Ste croix (Crouzet) 3 mai et St Jean-Pörte latine (Janet) 6 mai
les Saints de Glace : St Mamert, 11 mai, St Servais, 12 mai, St Pancrace , 13 mai, Aujourd’hui Ste Estelle (11 mai),  St Achille (12 mai) et Ste Rolande (13 mai), St Boniface, 14 mai  et St Urbain, 25 mai  étaient les derniers nommés parfois.
Dictons :
« Gelées de Saint-Georges, Saint-Marc, Saint-Robert, Récoltes à l’envers. », « Entre Saint-Georges et Saint-Marc, Est un jour d’hiver en retard. », « Les Saints-Servais, Pancrace, Mamert, Font à eux trois un petit hiver. », « Au printemps ramène l’hiver, Pancrace, Servais et Mamert. », « Mamert, Pancrace, Boniface, Sont les trois Saints de glace, Mais Saint-Urbain, Tient tout dans sa main. », « Le bon Saint-Boniface, Entre en brisant la glace. »
Passées ces dates , représentant dans la pensée populaire l’ultime offensive du froid, la tradition voulait  qu’on puisse semer et planter sans plus craindre le gel.

 Consultez un interview de Jean Caudet dit Janet extrait de « Jardins et Jardiniers du midi  » de Claude Alberge et Alain Baudière paru aux Editions Domens en 2002

 

« MEMOIRES PARTAGEES »

DANS LA REGION LANGUEDOC-ROUSSILLON

 

cirdoclogo
CIRDÒC  Le 22 janvier 2014, Marcel Mateu, président du CIRDÒC, signait une convention avec la Région Languedoc-Roussillon pour rejoindre Mémoires partagées. Les films amateurs conservés par le CIRDÒC rejoindront à terme cet ambitieux projet porté en Languedoc-Roussillon grâce au partenariat entre l’Ina, la Région et l’Institut Jean-Vigo.
I/ Mémoires partagées : coup de projecteurs sur les films amateurs
Avec Mémoires partagées, l’Ina (Institut national d’audiovisuel) offre un autre regard sur l’actualité, celui des films amateurs. Depuis 2012 et le lancement du dispositif, l’Ina s’associe aux acteurs-clés de l’audiovisuel en région afin d’assurer la collecte et la diffusion du patrimoine audiovisuel amateur.
Le 22 janvier dernier, le Languedoc-Roussillon rejoignait le projet par la signature d’une convention tripartite entre l’Ina, la Région et l’Institut Jean-Vigo. La cinémathèque eurorégionale de Perpignan aura en charge le travail de collecte et de sauvegarde du patrimoine audiovisuel amateur régional.
II/ « Escampetz pas los vòstres filmes »
« Ne jetez pas vos films » tel est l’appel lancé depuis 6 ans par l’Institut Jean-Vigo. La cinémathèque dans le cadre de ses missions de sauvegarde et de valorisation du patrimoine audiovisuel, mène ainsi de grandes campagnes de collecte auprès des particuliers, en vue de préserver des supports souvent fragiles.
La signature du partenariat avec l’Ina vient reconnaître le travail mené par l’association. Il apportera également une visibilité nationale au patrimoine audiovisuel régional.
III/ Focus : Découvrez les films de Cans, mémoire de l’Hérault des années 1950
A l’occasion de la présentation de cet important partenariat à la presse, le président du CIRDÒC, Marcel Mateu signait une convention de partenariat afin que les vidéos collectées et conservées par la médiathèque occitane rejoignent les outils de diffusions régionaux et nationaux.
Les films réalisés par Michel Cans dans le département de l’Hérault des années 1950-1960, également disponibles sur Occitanica.eu, viendront ainsi contribuer à la connaissance du patrimoine audiovisuel régional.

 

 Découvrez les films de Michel Cans- patrimoine audiovisuel régional

 

le Compagnonnage et les Compagnons à Pézenas

 

compagnonsdevoirunis26 juin 2016 - Place des Etats du Languedoc et Butte du château - Transfert des feux de Montpellier à Pézenas -Accueil des Compagnons de l’Union des Devoirs par les élus , déambulation et Inauguration de la nouvelle Cayenne
 Cérémonie d’inauguration de la nouvelle Cayenne ou Maison Régionale des Compagnons de l’Union des Devoirs, installée depuis des années à Montpellier, elle déménage pour s’installer dans la ville de Molière.
la Convention avait été signée signée en 2013, et les clés du bâtiment remises en août 2014,depuis Le bâtiment a été rénové par les Compagnons du Tour de France des Devoirs unis et les ateliers municipaux de la ville sur la Butte du château, coeur mémorable et historique du passé de Pézenas, Ville d’Art et d’Histoire .
Parmi les nombreux artisans qui œuvrent à Pézenas, il y a plusieurs compagnons des devoirs unis dont Thomas Bousquet, compagnon cuisinier et patron du restaurant l’Oustal, à Pézenas, qui est un des artisans de l’installation piscénoise.
« C’est aussi une maison qui nous permettra de loger trois ou quatre jeunes itinérants sur le tour de France. » L’Union propose des formations spécifiques aux métiers liés à la transformation de la matière (métiers de bouche, métiers d’arts) et ainsi que sur les métiers du bâtiment.Le lieu sera ouvert au public à l’occasion des journées du patrimoine et lors de celles consacrées de l’artisanat. »
http://www.lecompagnonnage.com/?Montpellier

160626transfertdesfeuxcompagnons-02 160626transfertdesfeuxcompagnons-01 160626transfertdesfeuxcompagnons-03 160626transfertdesfeuxcompagnons-04 160626transfertdesfeuxcompagnons-05 160626transfertdesfeuxcompagnons-06 160626transfertdesfeuxcompagnons-07 160626transfertdesfeuxcompagnons-08 160626transfertdesfeuxcompagnons-09 160626transfertdesfeuxcompagnons-10 160626transfertdesfeuxcompagnons-11 160626transfertdesfeuxcompagnons-12

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Exposition sur le compagnonnage à la Maison des Métiers d’Art de Pézenas le 2 février 2016

 

compagnonsdevoirsunis unioncompagnonniquepezenas1990-2 160202expocompagnonspezenas-00 160202expocompagnonspezenas-00-01 160202expocompagnonspezenas-00-02 160202expocompagnonspezenas-00-03 160202expocompagnonspezenas-00-04 160202expocompagnonspezenas-00-05 160202expocompagnonspezenas-00-06160202expocompagnonspezenas-00-07 160202expocompagnonspezenas-00-08 160202expocompagnonspezenas-00-09 160202expocompagnonspezenas-05 160202expocompagnonspezenas-06 160202expocompagnonspezenas-07 160202expocompagnonspezenas-07-01 160202expocompagnonspezenas-07-02 160202expocompagnonspezenas-07-03 160202expocompagnonspezenas-08 160202expocompagnonspezenas-09 160202expocompagnonspezenas-09-01 160202expocompagnonspezenas-09-02 160202expocompagnonspezenas-10 160202expocompagnonspezenas-10-01 160202expocompagnonspezenas-10-02 160202expocompagnonspezenas-11 160202expocompagnonspezenas-12 160202expocompagnonspezenas-13 160202expocompagnonspezenas-14 160202expocompagnonspezenas-15 160202expocompagnonspezenas-16 160202expocompagnonspezenas-17 160202expocompagnonspezenas-17-01 160202expocompagnonspezenas-18 160202expocompagnonspezenas-19 160202expocompagnonspezenas-20 160202expocompagnonspezenas-21 160202expocompagnonspezenas-22 160202expocompagnonspezenas-23 160202expocompagnonspezenas-27 160202expocompagnonspezenas-24 160202expocompagnonspezenas-25 160202expocompagnonspezenas-26 160202expocompagnonspezenas-28 160202expocompagnonspezenas-29 160202expocompagnonspezenas-30 160202expocompagnonspezenas-31 160202expocompagnonspezenas-32 160202expocompagnonspezenas-33 160202expocompagnonspezenas-34 160202expocompagnonspezenas-35 160202expocompagnonspezenas-37 160202expocompagnonspezenas-38 160202expocompagnonspezenas-39 160202expocompagnonspezenas-40 160202expocompagnonspezenas-41 160202expocompagnonspezenas-42 nlexpocompagnonspezenas1602-20