Les amis de Pézenas

Pézenas – IIlustre Théâtre – 22 av de la gare du midi – La République de Platon – Jeudi 3 Avril 2014 20h30

Pézenas – IIlustre Théâtre – 22 av de la gare du midi – La République de Platon – Jeudi 3 Avril 2014  20h30
Après une tournée dans 32 villes de France L’ILLUSTRE THEÂTRE de PEZENAS affichait complet ce Jeudi 3 Avril 2014 à 20h30 pour La République de Platon livres V – VI – VII ( Περὶ πολιτείας / Perì politeías, « à propos de l’État » ou simplement Πολιτεία / politeía, « la constitution »)
présentée par Marie Ange Mathieu*, agrégée de philosophie et membre de la Compagnie des Amis de Platon et magnifiquement interprétée par les comédiens de la troupe de l’Illustre Théâtre SOCRATE : Gérard Mascot,; GLAUCON : Olivier Cabassut, ;ADIMANTE : Simon Guilbert.
Sous le haut patronage de L’institut Grec et du Centre de Recherches sur la Pensée Antique de l’Université de Paris IV Sorbonne, du Groupe Interdisciplinaire du Théâtre Antique de l’Université Paul Valéry de Montpellier, de l’Association des Professeurs de Philosophie de l’Académie de Montpellier et de Connaissance Hellénique.
« Dialogue avec soi-même dans le même temps qu’avec l’autre, il convient de ne pas le transformer en doctrine, ce à quoi on le réduit trop souvent. Platon est d’un temps où la raison se fait Science et connaît son pouvoir, au risque de se laisser aller parfois à commander au lieu d’harmoniser… »
Platon homme du XXIème siècle ….Autant de sujets toujours d’actualités…
LIVRE V ..« C’est le bénéfique qui est beau et le nuisible qui est laid ». Examen des conditions de la justice dans la cit – Platon dialogue sur la nature et l’éducation des gardiens de la cité : Egalité des hommes et des femmes, Communauté des femmes et des enfants – Doit-on donner aux femmes les mêmes responsabilités qu’aux hommes? Peut-on leur donner la même éducation, comment les éduquer et éduquer les enfants…./…
LIVRE VI – Le philosophe apparait comme celui le plus apte à veiller sur les lois…mais pour certains ils apparaissent comme inutiles au service de la cité et ont une mauvaise réputation. Platon s’attache à l’éducation des futurs gouvernants: dans cette partie du dialogue est exposée la classification des ordres du savoir, du visible à l’intelligible, de l’obscurité au soleil par l’élévation de l’âme vers l’idée du bien.
LIVRE VII  – Dans l’allégorie de la caverne, il présente l’enseignement qui doit être dispensé au philosophe et la difficulté qui existe dans les relations entre apprenants et enseignants : au terme de l’éducation, la dialectique!.
En lire plus

Pézenas – Religion – Arts et Tradition populaires

Pézenas – Religion – Arts et Tradition populaires
Pour l‘Epiphanie (6 Janvier,  fêtée le premier dimanche de janvier) ,
Épiphanie est un mot d’origine grecque, Ἐπιφάνεια (Epiphaneia) qui signifie « manifestation » ou « apparition » et dont l’utilisation est antérieure au christianisme. La fête s’appelle aussi « Théophanie », qui signifie « manifestation de Dieu ». Cet ancien nom subsiste aujourd’hui dans le prénom féminin Tiphaine (en anglais Tiffany).
La fête était à l’origine, jusqu’à la fin du IVe siècle, la grande et unique fête chrétienne de la manifestation du Christ dans le monde : incarnation, Nativité, manifestation par la venue des mages, manifestation par la voix du Père et la colombe sur le Jourdain, manifestation par le miracle de Cana. Depuis l’introduction d’une fête de la Nativité (Noël) le 25 décembre, l’Épiphanie s’est spécialisée de façons diverses selon les confessions et a adopté des sens variés… La tradition veut que l’Épiphanie soit l’occasion de « tirer les rois » : une figurine est cachée dans une pâtisserie et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée. Cette pratique trouverait son origine dans les Saturnales de la Rome antique. .

 En savoir plus

depuis le XIV ème siècle, la coûtume est de déguster en famille et entre amis,
dans le nord de la France, une galette des rois , gâteau de pâte feuilletée, garnie de frangipane
dans le sud de la France, plutôt un « Royaume », brioche à la fleur d’oranger, décorée parfois de fruits confits, en forme de couronne, symbole des rois, pour rappeler suivant le tradition religieuse, l’arrivée des rois mages auprès de l’Enfant Jésus
ces gâteaux renferment une « fève » cachée à l’intérieur que chacun aimerait bien trouver pour devenir « roi » ou « reine » du jour !
En lire plus

Décès de Claude Alberge

Décès de Claude Alberge
24-12-2013 Notre président Claude Alberge nous a quittés au soir de Noël .
Ses obsèques ont été célébrées Samedi 28 décembre 2013 à 9h30 à la Collégiale Saint-Jean de Pézenas
Nous sommes désemparés et dans la peine avec tous les souvenirs qui nous rattachent à lui, et nous lui devons tant!
Son travail incessant et son dévouement pour que vivent les Amis de Pézenas forçaient l’admiration :  Ces dernières années, Il a fait le pari d’utiliser pour la communication  des Amis de Pézenas, les moyens technologiques du 21ème siècle , bulletin ADP en couleurs, site internet , newsletter, page facebook… et avec quel succès !
Nous rendons hommage au professeur qui a formé plusieurs générations de jeunes piscénois à l’histoire de notre pays, à l’historien qui nous  a fait connaître un peu mieux Pézenas, ses rues, ses monuments, son architecture, et même ses habitants, au défenseur du patrimoine qui a organisé les souscriptions qui ont permis le retour du fauteuil de Molière dans notre ville, ainsi que la restauration de la statue de saint-Roch (et bientôt la chapelle qui lui est consacrée dans la collégiale) , nous rendons hommage à celui qui est à l’origine de la création de ce site, à l’historien visionnaire qui ne se contentait pas de regarder en arrière mais croyait en l’avenir !  Enfin nous rendons hommage à l’homme de qualité qui va manquer à Christiane,  son épouse, à ses enfants , à  sa famille  et à ses amis auxquels nous adressons toute notre  sympathie et nos condoléances les plus sincères .

 Portrait de Claude Alberge Midi Libre Béziers 28 décembre 2013

En lire plus

20 Décembre 2013 à 20h30 – Théâtre de Pézenas – Rue Henri Reboul – Concert de Jazz Nouvelle Orléans

THEÂTRE DE PEZENAS – Rue Henri Reboul   20 Décembre 2013 à 20h30
La Mirondela dels Arts organisait un Concert de Jazz préparé par le Club Orléans pour célébrer les presque 60 ans de sa création par Sidney BECHET en janvier 1954. 7 musiciens inspirés ont envoûté l’assistance et nous ont fait revivre le jazz d’Amstrong et Béchet pendant près de deux heures trente, standing ovation pour Didier Pascal trombone, Jean Michel Dersy batteur, Jean Pierre Nadai clarinette saxo, Laurent Clain contrebasse, Tony West Banjo, David Cross Trompette, Pierre Jeremy (Doumenc Galabrun) piano et jeune Président du club, dynamique et fier de ses 85 printemps….

 

En lire plus

Théâtre de Pézenas Dimanche 15 Décembre à 18H «Le vin Bourru» D‘après le texte de Jean- Claude Carrière.

Théâtre de Pézenas  Dimanche 15 Décembre à 18H   «Le vin Bourru»  D‘après le texte de Jean- Claude Carrière.
Théâtre de Pézenas     Dimanche 15 Décembre à 18H
 La compagnie Itinéraire Bis et la Ville de Pézenas ont le plaisir de vous inviter à la représentation du spectacle
«Le vin bourru»
 D‘après le texte de Jean- Claude Carrière.
Adaptation et jeu Gilles Buonomo,  Mise en scène Gregory Nardella, Images F Favel, Son Samuel Greleau
Gratuit
« Le vin Bourru » est une création théâtrale, d’après « Le vin Bourru » de Jean Claude Carrière. Gilles Buonomo nous interroge sur ce qui nous fait, nous défait, sur ce que nous avons perdu, sur ce qui reste. C’est un aller-retour permanent entre hier et aujourd’hui. Partant d’un livret de scène, construit rigoureusement à partir du livre, une trame sert de guide au travail de la création : des scènes, des morceaux de textes, des trajets, des parcours que l’acteur traduit scéniquement. Il s’agit de rendre le plus visible possible, les réflexions intérieures, les cheminements du personnage, véritables allers et retours entre le public et le comédien, dans un espace traité sous forme de la confidence. Chronique d’un pays, chronique intemporelle d’un monde qui est passé, et regard sur aujourd’hui, le spectacle n’est pas nostalgique. Simplement, il souligne notre époque et la replace dans son histoire récente. C’est pourquoi il touche si justement
En lire plus