Catégories d'archives : Littérature

17 et 18 juillet 2015 – Parution du Catalogue raisonné d’Edmond Charlot, éditeur méditerranéen

À l’initiative des éditions Domens, l‘événement éditorial du centenaire Edmond Charlot arrive en librairie.
C’est un catalogue de référence, richement illustré, auquel les meilleurs spécialistes ont participé.
Il sera présenté en avant-première, vendredi 17 juillet, de 18 h30 à 20 h 30 au siège des éditions Domens, 22 rue Victor-Hugo à Pézenas.
Dès le lendemain, samedi 18 juillet à partir de 15h30, une nouvelle présentation de cet ouvrage aura lieu au musée de Vulliod Saint-Germain (rue Albert-Paul Alliès à Pézenas), dans le cadre de l’exposition « Edmond Charlot passeur de culture.
Des visites commentées de l’exposition seront proposées de 15 h 30 à 18 h 30, en partenariat avec les Amis de Pézenas et Méditerranée vivante.
En lire plus

samedi 8 août 2015 à 18h Les Amis de Pézenas reçoivent Jean-Claude Carrière A l’Illustre Théâtre de Pézenas – 22 av de la gare du midi

A l’Illustre Théâtre de Pézenas – 22 av de la gare du midi, le samedi 8 août 2015 à 18h
carriereoscarLes Amis de Pézenas, en partenariat avec les Amis de l’Illustre Théâtre, reçevaient Jean-Claude Carrière Président du Printemps des comédiens,Oscar 2015, écrivain, scénariste et dramaturge, parrain du Concours Régional de Théâtre Amateur « les Folies de Scapin »
Homme de culture, écrivain, dramaturge, essayiste, scénariste (Buñuel, Etaix, Godard, Wajda, Forman…) parolier (J. Gréco, J. Moreau, B. Bardot), dessinateur et grand voyageur, Jean Claude Carrière était venu  parler de ses deux derniers ouvrages :
 «Croyance » paru aux Editions Odile Jacob  et « Utopie, quand reviendras-tu ? « Entretiens de Jean-Claude Carriere avec Gilles Vanderpooten paru à la nouvelle Edition de l’Aube, collection les grands entretiens
Jean-Claude Carrière pour son roman  “Croyance” paru chez Odile Jacob, est  Lauréat du 10ème Prix de l’essai Psychologies Magazine Fnac 2016
Cette présentation a été suivie d’une représentation de la pièce  « Le vin bourru », adaptée d’un livre autobiographique de Jean Claude Carrière par le comédien Gilles Buonomo.
Les Amis de l’Illustre Théâtre, à l’origine du Concours Régional de Théâtre Amateur « Les folies de Scapin » créé en 2014, étaient heureux de recevoir Jean Claude Carrière, Président du Printemps des Comédiens, qui leur a fait l’honneur de parrainer ce concours.
Reconnu internationalement, notamment par Hollywood qui vient de le récompenser par un Oscar d’honneur, Jean Claude Carrière, curieux de toutes les cultures, continue de les faire vivre à l’écrit, à l’écran et sur les planches, par la littérature, par le théâtre, par le cinéma et la télévision. Un palmarès énorme dont nous citerons seulement les dernières créations ou parutions : Scénariste des films « Syngué Sabour » de Atiq Rahimi (2012) et de « L’ombre des femmes » de Philippe Garrel (2015), celui qui a adapté au théâtre « Harold et Maud » et « Le Mahabharata » vient de signer en 2015 l’adaptation de « Anna Christie » d’Eugène O’Neil. Rappelons aussi qu’il est l’auteur de « Les mots et la chose » interprétée par Carole Bouquet au Parc Sans Souci et que sa pièce « L’aide-mémoire » fut jouée l’année dernière à Paris au théâtre de l’Atelier avec Sandrine Bonnaire.
Jean Claude Carrière s’enorgueillit « d’avoir toujours vécu de sa plume ». Depuis son 1er roman « Lézard » sorti en 1957, ont vu le jour de nombreux écrits, romans et essais confondus, s’inspirant souvent de l’actualité, de l’histoire, de la philosophie et de la métaphysique, parmi lesquels le Dalaï-Lama côtoie Einstein, parmi lesquels les dictionnaires voisinent avec des considérations sur l’amour, l’humour, la fragilité, les religions, l’homme, le monde…
Les Amis de Pézenas l’avaient reçu en 2007 pour « Les fantômes de Goya » et en 2012 pour « Mémoire espagnole », deux romans qui attestent de sa proximité culturelle et affective avec l’Espagne. Le 8 Août, ils l’ont interrogé  sur ses deux derniers livres :
CROYANCE : la croyance, cette « certitude sans preuve », une réflexion sur les diverses croyances, leurs origines, leurs influences, leurs dangers. «Alors que nous pensions, depuis le siècle des Lumières, aller vers plus de clarté, plus de maîtrise sur le monde et sur nous-mêmes, nous voyons que la croyance a marché près de nous au même pas que la connaissance, et que l’obscurité nous accompagne toujours avec son cortège de rage et de sang… »
UTOPIE ? QUAND REVIENDRAS-TU ? Ses entretiens avec Gilles Vanderpooten au cours desquels il se livre, rappelant son parcours, sa vision d’un passé récent, ses interrogations sur l’avenir, ses regrets et ses émerveillements. « Mais il ne cache plus son découragement, se fait peu d’illusions quant à notre volonté d’agir face aux défis majeurs de notre temps et met en garde contre la folie qui rôde… »
Livres truffés d’anecdotes et de références culturelles ou historiques qu’avec son talent de conteur l’auteur aura plaisir à nous faire partager.
LE VIN BOURRU Mais cette vie d’observation et de création a commencé dans l’Hérault, à Colombières sur Orb. « Né dans une culture, j’ai vécu dans une autre », écrit-il dans « Le vin bourru », un livre autobiographique (2000), un clin d’œil à ce vin primeur qu’on buvait dans les hauts cantons en mangeant des châtaignes. Et dont il fait le symbole d’une enfance en Languedoc. A lui seul, le Vin bourru cristallise ses souvenirs d’enfance.
Et de cette France occitane, rurale et vinicole, la justesse de l’évocation n’exclut pas la distance. Se glisse alors, en filigrane, une sage réflexion sur le temps qui passe.
Le comédien Gilles Buonomo a eu la généreuse idée d’incarner ces souvenirs d’enfance sur les planches du théâtre et l’a présenté ce samedi  soir devant son auteur. Vous allez aimer son Vin Bourru, un condensé de vie de Jean Claude Carrière, certes, mais qui rejoint le vécu languedocien et plus encore le vécu universel, justement dans ce rapport à l’enfance… et au temps qui passe !
L’Illustre théâtre a fait salle comble pour recevoir Jean-Claude Carrière, passionnant conteur, plein d’humour , à la répartie facile et piquante…on ne s’en lasse pas d’écouter cet homme toujours jeune, à l’oeil pétillant de malice,  qui a répondu aux questions de Nicole Cordesse, et égrèné ses souvenirs émaillés d’occitan en s’interrogeant sur « l’à…venir ». Très complice avec Gilles Buonomo, lui même très ému de présenter le Vin Bourru devant son auteur, il s’est plié avec gentillesse à une longue séance de dédicaces, tandis que les Amis de l’illustre Théâtre lui remettaient le  trophée des « Folies de Scapin »

 

En lire plus

Mai-Juin 2015 – La Médiathèque Edmond Charlot rend Hommage à Edmond Charlot – Exposition et Soirées dans le jardin

Mai-Juin 2015 –  La Médiathèque Edmond Charlot  rend Hommage à Edmond Charlot – Exposition et Soirées dans le jardin
  la Médiathèque Intercommunale de Pézenas « Edmond-Charlot  4 Place Frédéric Mistral, Pézenas avec
la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée s’associe à la commémoration du Centenaire d’ Edmond Charlot
  • Expositiondu 5 mai au 27 juin 2015 «Empreintes méditerranéennes» Hommage à Edmond CharlotGravures de Michèle Philippe-Arellano
« Comment oser dire être méditerranéenne avec l’accent Parisien ? Il suffit d’avoir eu la chance de rencontrer un Homme comme Edmond Charlot… Il parlait si bien de cette Méditerranée qui, pour lui comme pour Bruno Etienne, « est un continent liquide, aux frontières solides, et aux habitants mobiles »…/… »
  • Soirées “Edmond Charlot” à la Médiathèque Edmond-Charlot, Pézenas, dans le cadre du Centenaire Edmond Charlot
- 19 juin 19h Salle Vayrac – Rue Henri Reboul -« Poètes de la méditerranée et d’ailleurs » poèmes dits  par Yves Gaudin accompagné de Domitille de Bienassis
Yves Gaudin, poète, et Domitille de Bienassis chanteuse et musicienne, participaient ce Vendredi 19 juin 2015 à la Salle Vayrac, rue Henri Reboul à Pézenas, à l’Hommage rendu à Edmond Charlot à l’occasion du Centenaire,  par la Médiathèque Edmond Charlot à Pézenas,
Cette soirée de lecture de poémes d’auteurs méditerranéens était organisée  en partenariat avec l’Agglomération Hérault-Méditerranée, la Ville de Pézenas et l’Association Méditerranée Vivante.
Un public de connaisseurs accueilli par Catherine Guitard, directrice de la Médiathèque, en présence de Frédéric Gourdon, directeur du service culturel, s’était donné rendez-vous, parmi lequel Marie-Cécile Vene, compagne d’Edmond Charlot,  et François Charlot, Philippe Charleux et nombre représentants des associations culturelles locales.
Yves Gaudin ne dit pas les poèmes, il les joue, des poèmes d’Albert Camus, de René Char, et de bien d’autres auteurs méditerranéens, algériens, tunisiens, turcs, iraniens, italiens, espagnols… Yves va, vient, virevolte, et nous entraîne au rythme des langues qu’il dit ou chante  accompagné par Domitille de Bienassis, qui chante,  joue de ses archets ou pince les cordes de ses divers luths anciens à manches longs plus ou moins piriformes,  saz, , tambur de Turquie, ud, et aussi de la viole de gambe. Un public enthousiaste les a longuement applaudis avant de rencontrer ces artistes autour du pot de l’amitié.
Tout le monde s’est promis de revenir Vendredi 26 pour la soirée dans les Jardins de la Médiathèque animée par Philippe Charleux et Marc Hévéa
- 26 juin 19h Jardin de la Médiathèque Edmond Charlot -  « Les Souvenirs d’Edmond Charlot » Lecture par Philippe Charleux accompagné de Marc Hévéa
Accueilli par Catherine Guitard, directrice de la Médiathèque, en présence de Marion Gineste, déléguée à la culture, de Marie-Cécile Vène, compagne d’Edmond Charlot, et de Frédéric Jacques Temple, ami de l’éditeur, qui a fourni les éléments des entretiens qui ont servi au montage réalisé par Philippe Charleux, le public était venu nombreux pour cette exceptionnelle soirée d’été.
Dans la fraîcheur des jardins de la Médiathèque, à travers la Lecture des entretiens de l’éditeur avec Frédéric Jacques Temple, parus aux Editions Domens, Philippe Charleux accompagné par la musique de Marc Hévéa a fait revivre pour nous les souvenirs d’Edmond Charlot, qui publia les premiers livres d’Albert Camus, Jules Roy, Max Pol Fouchet , Emmanuel Roblès…, et fut l’Editeur de la France Libre », durant l’occupation, homme clé de la littérature française .
La voix chaude et profonde, jamais monotone, toujours renouvelée de Philippe Charleux a envouté l’auditoire, bercé par la musique discrète et délicate de Marc Hévéa.nous avons suivi l’éditeur et libraire à Alger, Paris, Izmir, Tanger et enfin Pézenas où il termina sa vie. On aurait pu rester encore très longtemps a écouter ces souvenirs d’une vie riche, intense, passionnée, mouvementée si on se réfère à l’époque où elle se situe, consacrée à l’édition et à la transmission de la culture tout autour du bassin méditerranéen . L’émotion fut à son comble quand la voix enregistrée d’Edmond Charlot est venue clôturer la soirée avant que tout le monde se retrouve autour du verre de l’amitié , amitié si présente tout au long de sa vie.

Pour tout renseignement : 04 67 98 92 98

En lire plus

30-01-2015 Lancement de l’année du Centenaire d’Edmond Charlot à PEZENAS et parution du livre « Hommage à Edmond Charlot » aux Editions Domens

30-01-2015 Lancement de l’année du Centenaire d’Edmond Charlot à PEZENAS et parution du livre « Hommage à Edmond Charlot » aux Editions Domens
PEZENAS – MONTPELLIER – CARCASSONNE – MONTOLIEU L’association « Méditerranée Vivante » a œuvré pour que le centenaire de la naissance d’Edmond Charlot soit inscrit à la liste des commémorations nationales 2015 par le Ministère de la Culture.
 C’est maintenant chose faite grâce au partenariat entre l’association Méditerranée Vivante, Guy Dugas de l’Iriec Montpellier III, la ville de Pézenas, Languedoc-Roussillon livre et lecture, la Région Languedoc-Roussillon, la Société des Etudes camusiennes, l’association des Amis de Gide.
 Edmond Charlot, né en février 1915 à Alger et mort en avril 2004 à Béziers, fut libraire et éditeur à Alger, Paris et Pézenas. Il publia les premiers livres d’Albert Camus, de Jules Roy, Max-Pol Fouchet, Emmanuel Roblès. « Éditeur de la France libre » durant l’Occupation, il fut, depuis la fin des années 1930 jusqu’au milieu des années 1950, l’un des personnages clés de la littérature française.

  Edmond Charlot (1915-2004) « Éditeur de la France en guerre »  par Frédéric Jacques Temple in Annuaire des Commémorations Nationales

D’autres partenaires ont rejoint le projet : le Centre Joë Bousquet de Carcassonne, l’association Coup de soleil, Montolieu village du Livre.
De nombreuses initiatives vont voir le jour. Dans l’esprit d’amitié qui unit les partenaires autour d’Edmond Charlot, il convient de rassembler les forces et de coordonner les actions.
Un comité d’organisation a été mis en place :
« Méditerranée Vivante » (Michel Puche, Marie-Cécile Vène, Jean-Charles Domens), Guy Dugas, Iriec – Montpellier III, La ville de Pézenas, La médiathèque Edmond-Charlot de Pézenas, Les Amis de Pézenas, Languedoc-Roussillon livre et lecture, La Région Languedoc-Roussillon, Guy Basset – Société des Etudes camusiennes, L’association des Amis de Gide, Jean-Pierre Roque, Gilles Gudin de Vallerin – Conservateur général des médiathèques de Montpellier Agglomération, Georges Morin – Association Coup de Soleil, René Piniès – Centre Joë Bousquet, La DRAC Languedoc-Roussillon
30 JANVIER 2015 à 20 h 30, au théâtre de Pézenas (7 bis rue Henri Reboul). Lancement de l’année du Centenaire d’Edmond Charlot à PEZENAS et parution du livre « Hommage à Edmond Charlot » aux Editions Domens
Accueillie par Michel Puche, président de Méditerranée Vivante, en présence de Marion Gineste, déléguée à la culture, de Christine Guiraud, suppléante du député Sébastien Denaja, de la représentante de la DRAC, de Myriam Sirventon, présidente des Amis de Pézenas , partenaires de cette commémoration et de nombreux représentants des associations culturelles de la Ville de Pézenas, Naget Khadda(*) a inauguré le centenaire d’Edmond Charlot par une conférence consacrée à la trajectoire de l’éditeur depuis sa librairie d’Alger « Les Vraies Richesses », galériste, homme de radio, animateur culturel.
Elle a rappelé sa passion pour les livres, généreux, ouvert d’esprit, rassembleur, il avait une capacité d’écoute et « encourageait plus qu’il ne conseillait ». Son rôle fut essentiel dans l’édition des auteurs pendant la France occupée, et sa déception devant les évènements d’Algérie fut à la mesure de ses rêves lui, l’idéaliste, l’ humaniste et l’universaliste quitta cette terre méditerranéenne qu’il chérissait pour finir la dernière partie de sa vie en ouvrant la librairie des « Hauts Quartiers » rue conti à Pézenas avec sa compagne Marie-Cécile Vène. Edmond Charlot, homme « exceptionnel,clairvoyant, et pourtant un peu fou, à l’amitié spontanée et fidèle » au rêve méditerranéen qui a consacré toute sa vie au Livre et a laissé une trace éternelle dans le monde de l’édition.
En lire plus

PEZENAS du 17 novembre au 8 décembre 2014 Centenaire de la guerre 1914-1918

PEZENAS du 17 novembre au 8 décembre 2014 Centenaire de la guerre 1914-1918

PEZENAS du 17 novembre au 8 décembre 2014 Centenaire de la guerre 1914-1918

EXPOSITION Du 17 au 23 novembre 2014 - à Pézenas Théâtre de Pézenas (salle des pas perdus)
Du lundi 17 au mercredi 19 novembre, de 10h à 16h. Jeudi 20, vendredi 21 et samedi 22 novembre (réservée aux spectateurs de On les aura !) Dimanche 23 de 10h à 12h
Carnet de Guerre d’un poilu dans le cadre du Festival « La Maman des Poissons », à Pézenas (34).
Re-découvrez l’exposition temporaire « Carnet de Guerre d’un Poilu », d’après le roman graphique de Barraoux « On les aura ! Carnet de guerre d’un poilu », présentée à la Caverne du Dragon-Musée du Chemin des Dames en 2013, Une exposition qui reprend le parcours de création du roman graphique On les aura !, (depuis la découverte du carnet à Paris jusqu’à la publication au Seuil), ainsi que les thématiques inhérentes permettant d’approfondir certains des aspects du témoignage de ce soldat anonyme : être mobilisé, marcher, donner ou prendre des nouvelles, se soigner, jouer ou écouter de la musique et chanter.
Plus d’informations sur le Festival http://lamamandespoissons-pezenas.com/wp-content/uploads/2010/06/Dossier-scolaire-Tome-11-au-18.09.14.pdf

En pratique Entrée gratuite.Informations et réservations : Association « La maman des poissons » 11, place Gambetta – BP 10 – 34320 Pézenas mamandespoissons@gmail.com http://lamamandespoissons-pezenas.com E

EXPOSITION Du 25 novembre au 7 décembreHôtel des Barons Lacoste – Gratuit
 Du lundi au vendredi 15h à 18h – Le week–end de 10h à 12h30 / 15h à 18h
  »Comme en 70, comme en 14, comme en 39″, Photos-compositions d’Alexandra Lisbonne
CINEMA Mardi 2 décembre à 20h30 – Cinéma municipal le Molière (dans le cadre du ciné-club Jean Renoir)
« Les fragments d’Antoni »n De Gabriel Le Bomin – 2005 – 1h30 – 5,5€ gratuit pour les membres du cinéclub
CINEMA Vendredi 5 et lundi 8 décembre à 21hCinéma le Molière -Programmation Ciné Classic
  »Johnny got his gun (Johnny s’en va-t-en guerre) » De Dalton Trumbo– 1971 – 1h50 – VOST –Tarif unique : 5 euros– interdit aux moins de 12 ans
 RENCONTRE LITTERAIRE Mercredi 3 décembre à 18h Théâtre de Pézenas (proposé par Les Amis de Pézenas) – Gratuit
Beatrix PAU autour de son livre «Des Vignes aux Tranchées, La Grande Guerre en pays Biterrois »
 CONFERENCESamedi 6 décembre à 15h- Théâtre de Pézenas-(proposé par Les Amis de Pézenas) – Gratuit
 Conférence Autour d’une Commémoration , 1914-2014 : Mémoires et Histoire  par Yvette Médina
Dans le cadre des manifestations du centenaire 1914-2014, organisées par les services culturels de la ville, les “Amis de Pézenas”proposent la conférence donnée par Yvette Medina, agrégée d’Histoire: L’histoire de la Première Guerre Mondiale est aussi l’histoire de sa commémoration.
La durée du conflit, le nombre des victimes et la victoire finale ont alimenté en France dès la signature de l’armistice une intense volonté de commémorer l’évènement tout en rendant hommage aux combattants. Le 11 novembre est devenu un anniversaire national, des lieux de mémoire tels que les monuments aux morts ont été partout, comme à Pézenas l’objet des préoccupations et des débats . Les mémoires particulières construites autour des souvenirs familiaux et de l’expérience des combattants ont complété ou contredit le sens des célébrations nationales.Comme le rappellent les historiens, commémorer n’est pas seulement célébrer.

*Entrée gratuite

 SPECTACLE THÉÂTRALDimanche 7 décembre à 17h Foyer des Campagnes Célébration du centenaire de la grande Guerre  Par l’Association « Les Amis du Cheval Marin »
  »Adieu la vie, Adieu l’Amour » Durée : 1h30Adaptation et mise en scène : Martine BASTOUIL Régisseur général : Olivier FOURNEL Costumière en chef : Sylvie PIGAT

Ce spectacle théâtral « 1914-1918, Adieu la Vie, Adieu l’Amour » commémorera en 2014 le centenaire de la Première Guerre mondiale. Il est dédié aux 237 poilus piscénois morts pour la patrie. Le spectacle débute par une projection du monument aux morts de Pézenas avec la liste gravée de tous les soldats piscénois. Cette pièce est une suite de tableaux évoquant les moments forts de la guerre de 14 : la mobilisation et le départ joyeux des hommes la fleur au fusil ; l’attente dans les tranchées ; les bombardements et la peur ; la marraine de guerre ; les infirmières à l’arrière ; les fusillés pour l’exemple ; la fraternisation ; les gueules cassées… Martine Bastouil a souhaité dédier ce spectacle à son grand père Jean Bastouil décédé le 16 avril 1916.

En lire plus